Archive pour la catégorie ‘La part du colibri - der Kolibri’

Thomas Piketty: ‘Germany Has Never Repaid its Debts. It Has No Right to Lecture Greece’ By Die Zeit on 08/07/2015

Mercredi 15 juillet 2015

//thewire.in/2015/07/08/thomas-piketty-germany-has-never-repaid-its-debts-it-has-no-right-to-lecture-greece/

//www.zeit.de/2015/26/thomas-piketty-schulden-griechenland/komplettansicht (German original)

And what if it worked?

Mercredi 1 juillet 2015

www.indiegogo.com/greek-bailout-fund.html#/story

Das Haus ALMA – La maison ALMA

Jeudi 5 février 2015

 

ALMA wurde 2008 von Katrin Rohde gegründet. Es betreut traumatisierte minderjährige Frauen mit ihren Kindern, die von ihren Familien verstoßen wurden. Diese jungen Frauen haben Zwangsehen, Vergewaltigungen und Beschneidungen hinter sich und landen, fast zwangsläufig, in der Prostitution in der Großstadt von Ouagadougou.

Das Projekt ist gefährdet und wir als Verein „Freunde für AMPO“ haben wir uns für 2015 vorgenommen, das Haus ALMA zu retten.
Ab sofort sind wir auf der bekannten Spendenplattform « betterplace.org » gelistet.
Dort kann man spenden! :-)
www.betterplace.org/de/projects/25265-spende-fur-die-rettung-des-frauenhauses-alma-in-burkina-faso

————————

La maison ALMA a été fondée par Katrin Rohde en 2008. Dans cet espace protégé, des jeunes filles mineures et leurs enfants sont recueillis. Elles ont été bannies de leurs familles. Ces très jeunes femmes ont subi viols, mariages forcés, excision… et viennent grossir les rangs de la prostitution de la capitale, Ouagadougou.
Dans la maison ALMA, elles sont hébergées, prise en charge médicalement et socialement, formées à un métier, informées sur la sexualité. Leurs enfants qui sont parfois lourdement traumatisés sont également pris en charge.

Le futur de la Maison ALMA est financiellement menacé.

Chez „Freunde für AMPO“, nous avons décidé de dédier 2015 à sa sauvegarde.
Vous pouvez (par exemple) faire un don sur la plateforme de crowdfunding « betterplace.org »:
www.betterplace.org/de/projects/25265-spende-fur-die-rettung-des-frauenhauses-alma-in-burkina-faso

Gandhi

Lundi 20 juin 2011

« Vivre simplement, simplement pour que d’autres puissent vivre ».

« Lebe einfach, einfach damit Andere leben können. »

Small is beautiful

Samedi 20 novembre 2010

« Le bon sens paysan qui faisait l’agronomie d’hier a peu à peu, depuis plus de cinquante ans, été remplacé par des logiques marchandes, qu’une poignée d’entreprises multinationales a réussi à imposer en prenant le pouvoir jusqu’au plus haut niveau. Les petites fermes polyvalentes et autonomes des paysans d’hier ont laissé la place à d’immenses “exploitations” qui portent bien leur nom…
Pourquoi, comment et au profit de qui la production agricole s’est-elle industrialisée au point de désertifier les campagnes, d’empoisonner l’eau et les sols, de stériliser les paysages, de confisquer les semences et d’affamer des millions de paysans dans le monde ?

Au delà des discours et des bonnes volontés politiques affichées, les conséquences de l’évolution de notre agriculture sont là : malbouffe, dégâts environnementaux irréversibles, conséquences sociales …
Le constat de la mise à mal des quatre éléments fondamentaux qui assurent la souveraineté alimentaire à venir : l’eau, la terre, les semences, et la biodiversité est aujourd’hui alarmant.

Le film d’Agnès Fouilleux nous révèle pas à pas les mécanismes et les enjeux de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture, face auxquels des résistances commencent à apparaître.
Après le Grenelle de l’environnement, alors que le “bio” a le vent en poupe, la réalité paysanne  prouve que l’agriculture industrielle et la politique agricole commune nous amènent droit dans le mur…
Du paysan au chercheur, de la semence précieusement conservée au lobbyiste sans état d’âme de Bruxelles, ce tour d’horizon exhaustif suggère clairement, travaux pratiques à l’appui, que ce qui est petit, ou du moins pas trop grand est beaucoup plus “joli “pour notre avenir… »
Soutenez le film : allez le voir, organisez des projections près de chez vous!

www.lesfilms.info/Le film Small is beautiful.html

________________________

Der Dokumentarfilm « Small is beautifull » wurde am 12. November 2010 veröffentlicht: eine feine Analyse der Agrarwelt, dem Stand der Sache. Noch ist es nicht zu spät. Unterstützen Sie den Film, in dem Sie eine Vorführung organisieren!

www.lesfilms.info/Le film Small is beautiful.html

Weil ihr immer wieder fragt, was die Geschichte des Kolibri ist…histoire du Colibri

Samedi 28 août 2010

Eine indianische Geschichte:
Eine Brandkatastrophe tritt plötzlich ein und der Wald brennt. Alle Tiere sind erschrocken und gucken sich hilflos das Desaster an.
Bis auf den Kolibri, der in seinem winzigen Schnabel einige Wassertropfen am Fluss sammelt und sie aufs Feuer wirft.
Nach einiger Zeit ist das Gürteltier, das den Kolibri beobachtet hat, ziemlich genervt und sagt ihm:
- « Was denkst Du, was Du da machst? Meinst Du, dass Du so den Wald retten wirst? »
- « Nein » antwortet der Kolibri, « ich weiß, aber ich tue meinen Anteil. »

Ein afrikanisches Sprichwort sagt: « Millionen von Ameisen können zusammen einen Elefanten hoch heben. »

____________________________________________________

Histoire amérindienne qui est souvent racontée par Pierre Rabhi, du mouvement pour la terre et l’humanisme, Colibris (www.colibris-lemouvement.org)
Un grand incendie se déclenche dans la forêt.
Tous les animaux, terrifiés, observent impuissants le désastre.

Seul le petit colibri, s’active en allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec, qu’il jette sur le feu. Il ne cesse de s’activer.

Au bout d’un moment, le tatou agacé par cette activité à ses yeux inutile, lui dit :
- « Colibri, tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? »
- « Je le sais, répond le colibri, mais moi, au moins, je fais ma part. »

Et comme le dit un proverbe africain,
« Des millions de fourmi, ensemble, peuvent soulever un éléphant. »

Bio-Brotbox-Aktion – la boîte à goûter bio

Samedi 21 août 2010


Le projet « Bio-Brotbox » (Boîte à goûter bio)

Développé dans de nombreux Länder en Allemagne, le projet est sous-tendu par les idées suivantes :
- tous les enfants doivent avoir un petit déjeuner par jour
- il faut que ce petit déjeuner soit de qualité
- il est important que les enfants apprennent d’où viennent les aliments et comment en reconnaître la valeur

Les enfants qui font leur entrée au primaire se verront remettre une boîte à goûter garnie d’aliments bio.
Le 30 Août prochain et pour la 9° année consécutive à Berlin, les boîtes à goûter bio, préparées par le grossiste Terra Naturkost, seront distribuées.

Plus d’info : www.bio-brotbox.de

_____________________

« In zahlreichen Städten und Regionen Deutschlands setzen sich Bio-Brotbox-Initiativen für die gemeinsamen Ziele ein:

* Alle Kinder sollen jeden Tag ein Frühstück bekommen.
* Dieses Frühstück soll gesund sein.
* Kindern soll die Wertigkeit und der Ursprung von Lebensmitteln nahe gebracht werden, sie sollen den Wert einer gesunden Ernährung schätzen lernen.

Bei den Bio-Brotbox-Aktionen wird Erstklässlern zur Einschulung eine wiederverwendbare Frühstücks-Dose mit Zutaten aus ökologischer Landwirtschaft überreicht. » [zitiert aus der Webseite]

Mehr unter: www.bio-brotbox.de

Annie de Haute Provence – Annie aus der Haute Provence

Jeudi 22 juillet 2010


In der Haute Provence haben unsere Hersteller lange Zeit daran gearbeitet, den « Kleinen Dinkel der Haute Provence » (Korn – triticum monococcum) zu kultivieren. Ein ausgezeichneter Dinkel. Ein Label, IGP (indication géographique protégée), garantiert sein Anbau in dieser geographischen Region.
Wir essen ihn am liebsten mit Taboulé mit vielen frischen Kräutern.
Im Winter ist er – vor allem in Suppen – einer guter Energielieferant (ohne Gluten) und wird gerne für Wildgerichte verwendet.
Und sicher, unsere Bäcker backen auch das Vollkorn- und Mischkornbrot mit Dinkel, was besonders die freut, die Gluten meiden.

Siehe auch im Blog unter « die guten Adressen ->Dinkel macht glücklich »

__________________________

En haute Provence, nos producteurs ont travaillé longtemps pou cultiver et protéger le Petit Épeautre de Haute Provence (engrain –
triticum monococcum), qui se distingue de l’épeautre. Il bénéficie d’une appellation IGP (indication géographique protégée). Nous le mangeons volontiers en taboulé l’été mélangé avec de nombreuses herbes fraiches. L’hiver, il nous apporte beaucoup d’énergie (sans gluten) dans des soupes et accompagne certains gibiers.Et bien sûr, nos boulangers confectionnent des pains purs ou mixtesqui rendent heureux les intolérants au gluten.

Voir aussi dans le blog sous « les bonnes adresses -> l’épeautre rend heureux »

Mardi 13 juillet 2010

« Vivre simplement, pour que, simplement, d’autres puissent vivre ».

« Lebe einfach, einfach damit Andere leben können. »

Gandhi

Solutions locales pour un désordre global – Lokale Lösungen für ein globales Chaos

Mardi 1 juin 2010



Coline Serreau ist Regisseurin – und eine Gute dazu.

Sie hat 2007 den Film « Saint Jacques » gedreht. Da war die Rede von drei Geschwistern auf dem Jakobsweg. Ich weiss noch, wie laut die Zuschauer im Kreuzberger Kino gelacht haben!

Ihr neuester Film, « Solutions locales pour un désordre global » (« Lokale Lösungen für ein globales Chaos »), bringt zwar nicht zum Lachen, ist aber sehr hoffnungsvoll.

Über 3 Jahre ist Coline Serreau gereist, um Menschen zu begegnen. Ziel war es, eine Momentaufnahme zu erhalten, den Stand der Lebensqualität der Menschen, Gesundheit der Erde, der gemeinsamen Zukunftperspektiven … festzuhalten.

Überall ist die Geschichte gleich, die Überzeugung, dass es – so wie es ist – nicht weiter gehen kann und dass es Lösungen gibt, die jeder von uns ein- und umsetzen kann.

« Ich wollte keinen Film drehen, wo man ein schlechtes Gewissen kriegt oder einen deprimierenden Film », so Coline Serreau.
Nötig ist aber zu wiederholen, dass unsere Gesellschaft krank ist: 20% der Menschen der Welt besitzen bzw. besetzen 80% der Ressourcen. Nach den Zahlen der UNO, haben die 225 reichsten Personen auf der Erde mehr als das jährliche Einkommen von 3 Milliarden armen und sehr armen Menschen (ca. die Hälfte der Menschheit).

Nötig ist es auch zu wiederholen, dass es der Erde, der Natur, den Tieren, der Umwelt, dem Klima und den Menschen nicht gut geht.
Gut ist es – im Film – von Lösungen zu hören, die man selber ein- und umsetzen kann.

Coline Serreau engagiert sich auch im « Mouvement Colibris pour la terre et l’humanisme » (Bewegung für die Erde und den Humanismus).

Wer den Film im Programm haben möchte, kann gerne Kontakt aufnehmen:

Mehr: www.solutionslocales-lefilm.com

______________________

Je laisse la parole à Coline Serreau :

« Je ne voulais pas faire un film qui culpabilise et déprime les gens. En ce moment, chacun se débrouille comme il peut dans cette société malade et, pour la majorité des gens, la question de la survie économique se pose tous les jours : comment vais-je payer mon loyer, trouver un travail ou ne pas me faire licencier, payer les études de mes enfants, manger sainement sans me ruiner, aurai-je une retraite ? Nous avons la responsabilité de changer de système, oui, mais responsabilité n’est pas culpabilité.
Il fallait d’abord mettre des mots vrais sur les chimères dont on nous berce : la réalité c’est qu’un petit nombre concentre chaque jour plus de richesses dans ses mains, tandis que la majorité s’appauvrit inexorablement. Et les problèmes écologiques sont la conséquence de cette organisation de la société qui valorise l’exploitation, la prédation et le profit plutôt que les forces de vie »

« Avec ce film, je montre qu’il existe partout dans le monde des gens qui, sans se connaître, font la même chose, ont la même philosophie de vie et les mêmes pratiques envers la terre nourricière. Mettre en lumière cette universalité des solutions, tout autant que leur simplicité, c’était vraiment le but du film »

« Les films d’alertes et catastrophistes ont été tournés. Ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les réflexions des philosophes et économistes, qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s’est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives.  »
— Coline Serreau soutient le « Mouvement Colibris pour la Terre et l’humanisme ».

Si vous voulez organiser une projection près de chez vous et pour en savoir plus : www.solutionslocales-lefilm.com